L’angle que le réalisateur a choisi pour traiter le sujet est subtile, l’amour pour sa mère, le héro n’hésite pas à lui mentir pour lui laisser continuer de croire en ses convictions les plus profondes. Type de film Long-métrage. Un film tendre et réaliste, humain et prenant! Bien que réticentes, Lara et Ariane l’aident dans son entreprise. Alex, un ado berlinois, apprend que sa mère a subi un infarctus. Le film de la semaine. Vu le dvd en mai

Nom: good bye lenine
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 17.92 MBytes

L’appartement est transformé à la mode occidentale. Christiane a choisi de travailler au service de sa patrie socialiste; Alex et Ariane se rendent à un camp de pionniers avec leur mère, qui dirige une chorale d’enfants. L’amour d’un fils pour une mère. Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son coeur affaibli ne pourrait supporter. De retour à l’appartement, Ariane retrouve les lettres sur lesquelles l’adresse de Robert est indiquée. Mais dix ans plus tard il est devenu un jeune homme désabusé. Un film vraiment sympa et original, la façon d’aborder la fin de la RDA, la chute du mur de Berlin etc..

Une histoire de leinne dans l’histoire. Cahiers d’éthique sociale et politique. Un titre qui fait mouche pour un film dont l’action se déroule à Berlin et qui retrace la vie d’une famille de RDA avant et après la chute du mur.

Good bye Lenin ! – La critique

Un film qui se moque des enseignes et des emblèmes dans cette capitale morcelée à la fin de la deuxième guerre mondiale, puis coupée en deux par le Mur jusqu’au 8 octobre gopd, date de la chute symbolique, après la visite de Gorbachev et les nouveaux accords américano-russes. Une histoire de famille dans l’Histoire. Le réalisateur Wolgang Becker prend le parti d’évoquer à travers le récit intimiste de la vie d’une famille communiste l’Histoire, celle de la deuxième partie du XXe siècle en Europe, afin de permettre aux spectateurs d’échapper au rouleau compresseur de l’actualité et de l’amnésie de l’histoire immédiate.

Autour d’une intrigue construite sur le mode dramatique – une femme est tombée dans le coma la veille de la chute du Mur, elle en sort huit mois plus tard mais un nouveau choc lui lenime fatal – c’est l’histoire récente de Berlin qui nous est évoquée.

Comme sa mère est une fervente communiste, son fils décide de lui cacher la vérité, et, pour son retour chez elle, de reconstruire le dé’cor d’avant De la persuasion clandestine et de ses conséquences. C’est un prétexte pour le cinéaste. Par ce biais il nous dévoile les mécanismes de la propagande et de la colonisation des consciences par la propagande, mais aussi la nostalgie de l’enfance, quel qu’en soit le décor.

  TÉLÉCHARGER VIRTUALDUB FR GRATUITEMENT

La mère, après le départ de son mari qui a passé à l’Ouest pour rejoindre, selon elle, une autre femme, dirige une chorale de pionniers qui chante la beauté de la nature et l’amour de la patrie ; elle a pris le parti du peuple et délaisse la datcha de son médecin de mari ; en fait, elle épouse le parti en secondes noces tout en se dévouant à ses enfants.

Le fils doit donc lui cacher qu’il vend kenine paraboles pour équiper les habitants de l’Est en chaînes du câble étranger et leur permettre d’avoir accès librement à l’hypnose publicitaire. Par petites touches, les deux systèmes d’avant et après la chute du Mur sont renvoyés dos à dos, et parfois se télescopent.

Avant, la propagande menait à des activités de groupe, à des retrouvailles entre voisins ; après, elle conduit à l’individualisme, au struggle for life, aux séances de musculation, y.

Petit budget et triomphe au box office.

Good Bye Lenin !

Ce que nous montre cette satire des temps modernes qui a remporté un grand succès public en Allemagne, c’est que si les peuples ont besoin d’idoles – Lénine ou Coca Cola – s’ils se nourrissent de signes identifica- toires, ils ne sauraient peut-être se satisfaire à long terme de cette esthétique imposée.

Ils ont aussi besoin de sens et de fraternité authentique. Mais pour circuler dans le village planétaire, il faut aujourd’hui parfois pouvoir payer des passeurs.

good bye lenine

Pour l’amour d’une mère. Parallèlement à cette approche sociologique, le réalisateur met l’accent sur les liens affectifs entre le fils et sa mère. S’il a choisi pour elle goood mentir et de refaire l’histoire, c’est bien davantage pour remonter le temps, justifier aussi ce qu’il croit chez elle être une religion, le parti.

Ce dévouement au parti qui compense le départ de son mari, tout comme chez le fils la passion pour la conquête spatiale compense le manque de père. Mais le jeune héros doit voir tomber les masques, comme dans toute bonne tragédie. Ici, on rejoint Shakespeare, c’est mensonge pour mensonge.

En fait, la mère n’avait pas eu le courage de passer à l’Ouest lwnine l’attendait son époux. Elle s’est réfugiée alors dans un dévouement extrême au parti, afin de justifier son choix par défaut et a fini, semble-t-il, par y trouver le sens de sa penine. Un peu comme si, à force de pratiquer une religion, on finissait par être croyant. Lenibe, elle ne survivra pas bien longtemps à la réunification, comme si la force de l’engagement et de la vie réelle primait sur toutes les propagandes du monde.

Good bye Lenin ! – La critique

Un autre mérite de ce film, c’est de nous rappeler que contrairement aux images télévisées diffusées à l’époque, ce ne sont pas seulement les Allemands de l’Est qui ont passé le Mur, mais que beaucoup d’Allemands de l’Ouest, avides de faire des affaires et de profiter de nouveaux marchés ont émigré à Berlin-Est, en occupant gratis les anciens appartements des apparatchiks du parti Un film décapant en tout cas, qu’il ne faudrait pas réduire à une comédie légère; le public ne s’y est pas trompé qui, en Allemagne comme en France, fait un triomphe à cette réalisation modeste, servie par une excellente interprétation de jeunes acteurs.

  TÉLÉCHARGER ROHFF DU FOND DU COEUR GRATUITEMENT

Un petit cri en forme de pochade, pour nous rappeler que l’Europe reste à construire, dans un monde qui ne serait pas binaire, et qui ne déplacerait pas les murs d’enceinte de protection du capitalisme plus loin à l’Est, du côté du Proche- Orient. Une histoire de famille dans l’histoire [article] Anne Gayet.

Autres Temps Année pp. Référence bibliographique Gayet Anne. Plan Une histoire de famille dans l’Histoire [link] De la persuasion clandestine et de ses conséquences [link] Petit budget et triomphe au box office [link] Pour l’amour d’une mère [link]. Une histoire de famille dans l’Histoire Anne Gayet Un titre qui fait mouche pour un film dont l’action se déroule à Berlin et qui retrace la vie d’une famille de RDA avant et après la chute du mur.

Une histoire de famille dans l’Histoire Le réalisateur Wolgang Becker prend le parti d’évoquer à travers le récit intimiste de la vie d’une famille communiste l’Histoire, celle de la deuxième partie du XXe siècle en Europe, afin de permettre aux spectateurs d’échapper au rouleau compresseur de l’actualité et de l’amnésie de l’histoire immédiate. De la persuasion clandestine et de ses conséquences C’est un prétexte pour le cinéaste. Il convient donc de lui mentir, en est-on à un mensonge près?

Avant, la propagande menait à des activités de groupe, à des retrouvailles entre voisins ; après, elle conduit à l’individualisme, au struggle for life, aux séances de musculation, y Good Bye Lenin! Petit budget et triomphe au box office Ce que nous montre cette satire des temps modernes qui a remporté un grand succès public en Allemagne, c’est que si les peuples ont besoin d’idoles – Lénine ou Coca Cola – s’ils se nourrissent de signes identifica- toires, ils ne sauraient peut-être se satisfaire à long terme de cette esthétique imposée.

good bye lenine

Pour l’amour d’une mère Parallèlement à cette approche sociologique, le réalisateur met l’accent sur les liens affectifs entre le fils et sa mère.